Camion amortisseur d'impact

Au Québec et partout ailleurs, il est important d’utiliser des amortisseurs d’impact sur nos chantiers routiers pour limiter les accidents et pour protéger nos travailleurs. Ceux-ci protègent également nos usagers de la route. Comme un bilan de 885 victimes d’accidents dont 9 décès ont été recensés sur des chantiers routiers en 2019 au Québec, on peut voir l’importance d’utiliser un amortisseur d’impact pour diminuer le nombre de victimes. Sans lui, les conséquences pourraient alors être plus nombreuses et faire augmenter les chiffres. Celui-ci permet aussi de rendre les chantiers plus visibles de nuit pour les usagers de la route grâce à ses gyrophares et sa flèche de signalisation lumineuse tout en permettant de guider les automobilistes vers la bonne voie en toute sécurité, ceci empêchant toutes possibilités de dangers dans l’air de travail.

Pour les compagnies de signalisation routière qui mettent en place des chantiers de construction, l’amortisseur d’impact est important pour assurer la sécurité de leur personnel lors de l’implantation d’un chantier sur nos routes et autoroutes au Québec. Comme les travailleurs de chantiers sont exposés à de nombreux dangers, la mise en place d’une signalisation temporaire et l’amortisseur d’impact au début de l’air de travail protègent les travailleurs des usagers de la route qui circulent à proximité. En cas d’accident, l’AIFV amortira alors l’impact d’un véhicule et évitera de causer de graves conséquences tel que blesser les automobilistes et les travailleurs qui s’y trouvent.

Pour conclure, il est important d’utiliser des amortisseurs d’impact sur des chantiers pour amortir les collisions d’automobiles et assurer la sécurité de nos travailleurs ainsi que celle des usagers de la route, pour guider les véhicules dans la bonne voie hors des dangers, rendre les airs de travail plus visibles dans la noirceur de la nuit et tout cela ayant pour effet de diminuer le nombre de blessés et de décès sur nos airs de travail et sur la route.

Le dernier commentaire et 1 autres commentaires nécessitent d’être validés.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *